Accueil > Z comme archives > Pédagogie Nomade > Projet d’école > ceci n’est pas une école (tentative n°1 : 19/23 mars 2012)

ceci n’est pas une école (tentative n°1 : 19/23 mars 2012)

ils n’ont pas voulu de notre école alternative, voici une alternative à l’école

jeudi 1er mars 2012, par

C’est parfois un choix, c’est parfois imposé par les circonstances : il arrive qu’un jeune se retrouve "hors jeu" par rapport à l’école. Pédagogie Nomade, éjectée de l’enseignement de la Communauté Française, persiste : il y a moyen d’apprendre autrement.
Une équipe pédagogique se met à disposition, une semaine par mois, de jeunes qui se retrouvent dans la situation "homeschooling/unschooling".

C’est tout sauf une entreprise peinarde : là où croît le péril grandit aussi ce qui sauve (Holderlin)

Tentative numéro un : du lundi 19 mars au vendredi 23 mars.

Renseignements et inscription : info@pedagogienomade.be ou 080/511946

Ce qu’on propose :
 une démarche d’apprentissage à quart/temps (une semaine intensive à PN par mois)
 Hébergement et nourriture (autogestion)
 Climat de travail (pas de temps prévu pour les sorties et autre fêtes, ce qui n’empêche pas la convivialité et la détente nécessaires)
 Ressources documentaires
 Accompagnement pédagogique différencié.
Cela ne signifie pas nécessairement « cours particulier », il s’agira de trouver des convergences dans les aspirations de chacun et de trouver les moyens de se soutenir, de s’entrainer mutuellement dans l’apprentissage.
 Respect du projet de chaque jeune, prise en compte de ses objectifs (sachant que le dispositif n’a pas pour vocation la préparation au jury central et que les jeunes qui ont le jury pour objectif suivent activement chez eux les cours de l’enseignement à distance). Exemples de projet : une semaine dédiée à la littérature, une langue étrangère, des travaux manuels, etc.
 Dialogue et coopération
 Outils et pratiques de PN : dynamique « ateliers », gestion et autonomie
 Démarche sans autorité ni sanction
 Dispositif de suivi « façon PN » y compris à distance
 Référents en français/histoire, sciences, math, langues, philo/morale, disponibles au minimum une journée/semaine (journées « dédiées »)
 Un visiteur de marque (atelier philo, rencontre d’artistes, personne ressource, …) chaque semaine

Ce qu’on désire maintenir au dehors- Ce qui s’appelait errance du temps de PN : assez erré, on trace maintenant
 Cannabis et autres substances incompatibles avec le dynamisme de l’esprit et du corps
 Touristes et invités

Conditions d’inscription- ne pas être inscrit dans une école : les personnes impliquées refusent clairement d’être la « béquille » de l’école obligatoire
 la motivation est préalable, même si on peut s’efforcer de travailler à la muscler, c’est-à-dire que la demande vienne expressément du jeune
 contribution aux frais (à discuter)
 adhésion aux bases du projet énoncées ici

Temporalité - une semaine par mois, du lundi midi au vendredi midi, la semaine s’achevant par un temps d’évaluation (dialogue, pas épreuve), l’équipe éducative se réservant la possibilité de mettre fin à son engagement en cas d’attitude inadéquate, qui signifierait un malentendu sur le fond
 mars/avril/mai et en juin, temps d’évaluation (stop ou encore ? adaptations ?)
 encadrement /accompagnement « de l’aube au crépuscule » : temps collectifs, temps d’autonomie, participation au quotidien de la vie du groupe et de Périple

Au menu de la première semaine
français/morale/histoire : réhabilitation d’Epicure
sciences/arts : le sténopé pour apprendre les lois de l’optique
langues modernes : la poésie pour dire "la vie heureuse"
artisanat : fromage/ferronnerie (sous réserve)
atelier d’écriture réflexive
et autres réjouissances