Accueil > Z comme archives > Pédagogie Nomade > Appuis, avis, soutiens > Lettre du Neie Lycée de Luxembourg à Marie Aréna

Lettre du Neie Lycée de Luxembourg à Marie Aréna

La "volonté politique" n’est pas une expression vaine

jeudi 1er novembre 2007, par Antoine Janvier

Lettre adressée à
Marie Aréna
Ministre de l’Enseignement Obligatoire en Communauté Française

Concerne : projet de pédagogie nomade, dirigé par Benoît Toussaint

Message de soutien

Madame la Ministre,

Je me permets par la présente de soutenir le projet que vient de me présenter Benoît Toussaint, consistant en une série d’« hospitations » dans des écoles expérimentales en France. La pratique d’aller « hospiter » des Versuchsschulen est très courante en Allemagne, où les écoles expérimentales ont un statut spécial et servent, entre autres par ce biais, à « inspirer » les écoles plus conventionnelles.
Je suis moi-même le directeur d’un lycée-pilote public indépendant qui a été créé il y a un an au Luxembourg, grâce à la volonté politique de notre ministre Mady Delvaux-Stehres. Il s’agit d’un lycée à plein temps, axé sur la coopération et la participation, qui attend beaucoup de ses élèves, notamment l’apprentissage et le partage des compétences intellectuelles et sociales éditées dans le texte de loi qui porte création au lycée.
Nous avons été plusieurs à travailler et à batailler ferme pour sensibiliser les politiques à la nécessité d’initiatives courageuses et approfondies dans le domaine de l’éducation. Une société participative exige de la part de ses citoyens des compétences techniques, mais aussi une éducation morale que l’école se doit de prendre en charge pour une grande part.
C’est pourquoi je ne puis que vous conseiller de favoriser l’échange avec des écoles publiques innovantes, dans le but de réaliser en Belgique des écoles pouvant inspirer des réformes à venir.

Jeannot Medinger
directeur du « Neie Lycée »