Accueil > Z comme archives > Pédagogie Nomade

Pédagogie Nomade

{{Notez bien : cette rubrique, c'est devenu de l'archéologie pédagogique. En effet, en novembre 2011, la ministre de l'enseignement, MD Simonet, a décidé, d'autorité, la fermeture de cette école dérangeante. Les élèves y étaient mis en situation de prendre en main leur destin, et c'est "dangereux pour les enfants"...}} "Au bout de tout savoir et de tout accroissement de notre savoir, il n’y a pas un point final, mais un point d’interrogation" Herman Hesse Pédagogie Nomade est un collectif belge d’enseignants, d’éducateurs et de chercheurs en philosophie qui travaille sur les rapports entre école et démocratie. Il poursuit depuis novembre 2005, avec le soutien de la Communauté Française, un double objectif. D’une part, explorer de l’intérieur les expériences scolaires – françaises principalement – qui mettent en place une pratique démocratique réelle entre professeurs et élèves. D’autre part, rapporter et analyser ces expériences, pour les transposer au contexte particulier de la Communauté Française et y créer une école alternative. Durant l'hiver 2006-2007, Pédagogie Nomade a élaboré un « Projet d’école différente en Communauté Française ». Ce projet s’appuie sur les trois axes essentiels du Lycée de Saint-Nazaire. Premièrement, un principe effectif d’égalité radicale et scrupuleuse : professeurs et élèves, à égalité dans l’exercice du pouvoir, décident de l’orientation et de l’organisation de l’école. Deuxièmement, une participation de tous les membres de l’établissement à la gestion quotidienne de l’école, qui permet d’étendre, de multiplier et de différencier les traditionnels « cours » par leur mise en pratique. Troisièmement, la mise en place de diverses options pédagogiques qui transforment le rapport des élèves et des professeurs au savoir. Le projet d'école a été remis en février 2007 à Marie Aréna, alors Ministre de l'Enseignement en Communauté française. Durant un an, il a été retravaillé avec l'administration et le cabinet de la Ministre, afin d'être concrétisé au plus vite. En mars 2008, Christian Dupont succède à Marie Aréna au ministère de l'Enseignement. D'emblée, il marque sa volonté de voir ouvrir l'école Pédagogie Nomade dès septembre 2008. Le Ministre donne son accord début juillet et, le 18 juillet 2008, le Conseil du gouvernement de la CF signe une convention passée entre Périple en la Demeure et la Communauté française, qui autorise l'Athénée Royal de Vielsalm à ouvrir une filière d'études expérimentales à Périple en la Demeure, pour le cycle secondaire supérieur - 4ème, 5ème et 6ème années, accueillant 8 équivalents temps plein - soit une douzaine de profs - et 60 élèves. Cette filière s'appelle Pédagogie Nomade. Elle est désormais ouverte, depuis le 1er septembre 2008. Pédagogie Nomade est membre de [ ->http://www.eudec.org/schools/pedagogie-nomade/]